Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

au balconUn samedi soir, à mon appart, j’ai organisée un apéritif dinatoire en invitant une dizaine d’amis, en couples et célibataires…Sympa, au tour de la table basse de mon salon, on se débrouillait pour s’assoir, trouver de la place sur le sofa, les fauteuils, et des chaises divers…On a discutés de différents thèmes, avec une super ambiance…Il y avait de quoi boire, et manger à volonté… La table, et ses alentours était chargé de plateaux de nourriture divers et variés, de verres et de bouteilles d’alcools…En fin de soirée, certains commençaient à rentrer chez eux au fur et à mesure ils quittaient mon appart…Comme toute bonne maitresse de maison, je les accompagnais jusqu’ à la porte d’entrée pour leurs souhaiter un bon retour chez eux…Mon salon se vidait de plus en plus… Vers deux heures du matin, le dernier couple d’amis partait…Restait avec moi un ami de longues dates, et sa fiancée…Elle était serviable et bien élevée… Dès le début de soirée, elle m’a bien aidée à gérer la logistique sans que je sois obligée de lui demander, pour que je profite de mes invités… Il a trouvé une petite femme fée du logis… Et je lui ai dit qu’il avait de la chance…Toute la soirée, elle n’a pas arrêtée de débarrasser la pièce des plateaux et verres vides, les emmenant dans ma cuisine pour les empiler dans l’évier pour prévoir de les nettoyer plus tard quand les invités seront partis…Après avoir raccompagnée le dernier couple d’amis dans l’entrée, je me suis précipitée sur le balcon de mon salon pour les saluer et les interpeller sur le parking de ma résidence, se dirigeant en direction de leur voiture…Ils levaient leurs tètes pour me répondre…Debout contre la rambarde, mon corps légèrement basculé vers le vide, je continuais de leur parler…Quand je senti derrière moi, une drôle de sensation…Sur le coup, je crue que c’était un courant d’air qui me caressait l’arrière des cuisses juste en dessous des fesses…Ce n’était pas de l’air… Mais des mains…Surprise, je me demandai qui était derrière moi á me caresser les jambes… et pourquoi… Il restait plus que deux personnes avec moi dans l appart…J’entendais bien des bruits de vaisselle émanant de ma cuisine…Surement la fiancée de mon ami qui commençait à s’occuper de nettoyer la vaisselle et de faire le tri…Je fis semblant de pendik escort bayan ne pas m’en apercevoir, continuant de parler, et de plaisanter comme si de rien était avec mon couple d’amis en bas…Dans ma tête, je me disais que ça ne pouvait pas être lui, et que je me faisais un film… Un ami de si longues dates avec lequel il n y eu jamais rien entre nous, et avec lequel il n y eu jamais aucune ambiguïté entre nous…Et pour tant par élimination, il ne restait plus que lui dans la pièce avec moi…Je sentais en moi une drôle d’impression ; entre surprise, honte, et peur… Peur de se faire griller par sa fiancée qui était dans la pièce d à coté…Que faire ? Sa fiancée est-elle complice… pour finir la soirée avec un plan à trois ? As t il eut peur pour moi que je bascule dans le vide me penchant au bord du balcon ? Peut-être m a-t-il simplement frôlé ?Me retourner et lui mettre une baffe… La honte devant les amis du bas… et sa fiancée risque de venir voir ce qui se passe… et risquer de faire une grosse boulette avec elle…Laissons faire, on verra bien la suite des évènements…Mes amis arrivaient á leurs voiture… les mains derrière moi devenaient insistante… je ne faisais plus un film !!!Elles me caressaient bien le croupion, avec un doigt baladeur qui me caressait la raie à travers le tissu de ma robe…Mes amis rentrés dans leur voiture, il me bloqua contre la rambarde… Ses mains avaient quittées mon cul pour se placer de chaque côté de mon corps en attrapant et en se cramponnant à la barre…Prisonnière, il serrât son corps contre le mien… je sentais son paquet à travers nos tissus contre mon cul… il avait la gaule…Me laissant pas le temps, ni de tourner la tête, et encore moins de me retourner…Je voyais la voiture de mes amis s’éloigner…Il plaça son visage contre le mien comme si nous faisions un câlin…Je lui demandai s’il se sentait bien… ou s’il devenait complètement fou !!!Je lui ai demandée s’il était saoul ou shooté…Je lui rappelai… s’il avait oublié… que sa fiancée était dans la salle d à coté, et qu’elle pouvait rentrer dans le salon à tout moment…Heureusement, j’entendais toujours le bruit de la vaisselle et de l’eau couler dans l’évier…Je ne voyais toujours pas où il voulait en venir…Depuis le temps que l’on se connaissait, ce n’était pas la première escort pendik fois pour tant, qu il me voyait habillée sexy… et tentante de la sorte…Il m’avait même vu plusieurs fois en dessous, m habillant pour sortir…Je lui demandai, s’ils avaient convenu d’un plan avec moi ?Il me confirma que non…Il décrochât ses mains de la rambarde pour les glisser sur mes seins… et commença à me les caresser à travers le tissu de ma robe et de mon soutif…Il m’avoua, entre deux baisés dans le cou, qu avec elle c’était une nana facile à vivre… Mais qu au niveau sexe, ce n’était pas ça…Trop sage, pas toujours disponible, tenues vestimentaire pas du tout attirante… Elle n’était pas portée sur le sexe… Qu elle avait en tête le mariage, et les gosses…Je la voyais bien dans ma tête, la bergère à la maison comme une bonne bobonne torchant les culs de ses chiards, attendant que son gentil mari exemplaire rentre à la maison le soir après son travail comme un bon bof…Je lui dis que je comprenais…Mais pourquoi ce soir, il me sautait dessus ?Il m’expliqua, tout en déplaçant ses mains sur mes hanches, puis de nouveau sur mes fesses…Que je l’avais allumé et excité toute la soirée avec ma robe moulante et courte, le bruit des frottements de mes jambes gainées de bas noires lorsque je les croisais… Qu il avait plusieurs fois aperçu la dentelle de mon string rouge, et les dentelles de mes bas up en hauts de mes cuisses…Et qu il a fini de craquer lorsque je me suis penchée au balcon, découvrant la totalité de mes jambes qui n’en finissaient plus en hauts de mes escarpins… Faisant ressortir la belle rondeur de mon cul…Tout en m’expliquant tout cela, ses mains avaient continuées d’explorer mon corps… et maintenant, passées devant, elles se baladaient dans mon entre jambes me caressant au passage mon sexe qui commençait à gonfler sous les caresses…Il avait sorti sa verge, raide et chaude, qu il frottait dans ma raie sous ma robe contre le fil de mon string, le détrempant…Ça m’allumais aussi, me mordillant le cou, et le lob de mon oreille… je tendais mon autre oreille inquiète, me rassurant d’entendre toujours le bruit de la vaisselle…Pas de risque pour le moment…A un moment, elle nous a demandée depuis la cuisine, si tout se passait bien…On lui répondit que nous prenions l’air pendik escort en fumant nos clopes…Je lui dis dans l’oreille, que demain j’étais libre, et qu il pouvait passer venir me voir pour me sauter…Il me répondit qu il ne pouvait pas repousser à demain… qu il serait chez ses beau parents pour un repas officiel pour discuter de l’organisation des préparatifs du mariage…Nous y voilà ! Le mariage…Je lui demandai de se magner, de finir de se branler en frottant son gland dans ma raie…Il me dit qu il allait me pénétrer !!!Non, non, non… Elle va débarquer…Je n eu pas le temps de finir de le retenir, que déjà je sentais son gland forcer mon entrée anal…Ma raie était trempée de son sperme d’excitation, il n’eut pas de difficulté à me pénétrer…Il poussa son gland dans mon anus que je décontractai le plus possible, et que je poussais vers son dard…Pour l’aider, et pour éviter qu il me blesse mon petit trou, je me cambrai…Heureusement sa verge n’est pas grosse, mais fine…Une fois son gland rentré, la suite de sa bite suivait…Lubrifié, il me l enfonça jusqu’ à la garde…Je savais qu il n’y en avait pas pour longtemps, excité comme il l’était…Il me lima, en me mettant plusieurs coups de reins…Puis quand il senti qu il allait jouir, il allait pour la sortir pour éjaculer en dehors de mon corps…Pour éviter des traces suspectes sur le sol et sur la rambarde de sa giclée de sperme, si jamais sa fiancée arrivait et vienne nous rejoindre…Je me suis précipiter, sans le prévenir, de le bloquer en le maintenant, et en lui attrapant les fesses, pour l’empêchée de sortir de mon anus par un coup de rein en arrière…Paniqué et surpris, il ne put se dégager à temps…Je senti qu il se raidi, avant de sentir, en moi, sa crème chaude m envahir l’intérieur, tout en me mordant la base de mon cou pour éviter de faire sortir de sa bouche un cri de jouissance…Je haletais en fermant les yeux… c’était tellement bon…Pendant quelques secondes, j oublia de surveiller les sons venant de la cuisine…Sa bite était encore en moi, quand elle nous annonça qu elle avait fini de tout nettoyer dans la cuisine, qu elle s essuyait les mains, et qu elle arrivait nous rejoindre…Quand elle sortit de la cuisine, nous étions sur le balcon l’un à côté de l’autre en train de discuter une clope à la main, comme si de rien était…Je suis une belle salope hypocrite, je la remercia pour tous les services qu elle m’avait rendu, et que son fiancé m’avait donné…Bien entendu, j’étais invitée à leur mariage quelques mois plus tard…Bises coquines

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir