Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Plaisirs lesbiens 2Après une nuit bien agitée, où j’ai joui à plusieurs reprises. Je me réveillais. Aussitôt dit, je sautais dans la douche. Quelle fut bien agréable et me remis en forme. Emma entrait, m’embrassait tout en me pelotant et me disant » t’es une belle salope ma chérie je t’adore mais tu n’as pas tout vu. » Je t’ai préparé quelques affaires car je veux que tu t’habilles en grosse salope. En effet à peine sortie de la salle de bain, ma tenue m’attendait sur le lit. Un string noir, des bas résilles transparents ouvert à la base du pied, un soutien gorge noir ouvert rehaussant ma poitrine, un chemisier blanc en satin cintré au décolleté pigeonnant avec un laçage dans le dos permettant de le régler à ma morphologie chose que fit Emma avec un grand bonheur. Puis je remis ma jupe de mon tailleur avec une veste que me prêtait ma chérie.Regarde toi dans la glace me dit elle « tu ressemble à une vrai aguicheuse voir pute tellement que cela te va bien. » Je pris un café sur le pouce avec une tartine et je partais à l’agence vêtue comme cela. Florence me souhaitait une bonne matinée et je t’attends avec hâte ce midi et pour plus de sûreté de te revoir j’ai gardé tes papiers d’identité après m’avoir roulé une belle pelle. Vêtue ainsi j’allais ouvrir mon agence. A peine arrivé que je revenais sur ma décision et acceptait le dossier de Florence. Tous mes collègues trouvaient très jolies mon nouvel habillement. Moi, je dois reconnaître que j’avais du mal à accepter le regard des autres surtout que mes seins étaient à porter de vue. Cet état, je dois le confirmer avec le temps ne m’a procuré que du plaisir. En plus Emma me téléphonait régulièrement afin que je caresse mes tétons. Mon string, au fil du temps, devenait une véritable éponge. Midi arrivait. Je ne demandais pas mon reste et allait retrouver ma nouvelle amie. Elle m’attendait dans une belle nuisette à dentelle transparente rouge satin réglable avec des lacets et un string. Elle était très sexe.A peine franchie le pas de la porte je lui remis les offres de son prêt, qu’elle se jeta sur moi pour m’embrasser. Emma s’aperçût très vite que mon string était tout mouillé. En deux temps trois mouvements, je me retrouvais en soutien gorge et string. Tu vas manger dans cette tenue ma salope m’ordonna t’elle. Regarde pendant le temps du repas, je vais stimuler tes tétons avec un stimulateur suceur vibreur. En effet une fois posée sur mes mamelons, mes tétons prirent du volume et cela bedava bahis ne tardait pas à me faire de l’effet. Mon string ne pouvait plus retenir ma cyprine tellement que je mouillais. De plus quelques râles sortaient de ma bouche. Emma s’écria « et bien ma salope je vois que tu es dans un belle état ». Pour la peine Florence, tu vas passer cette fin de journée sans culotte comme une pute qui ne demande que cela me dit elle en souriant. Elle en profitait pour insérer plusieurs doigts dans ma chatte bien mouillée. Hum je lui dis tu me fais du bien. Elle se mit à me peloter mes nichons avec ma cyprine. Mon corps lui appartenait de nouveau. Emma suçait, mordillait, malaxait mes seins devenus très sensibles. Je jouissais. Elle prit mon string, le mit en boule et l’enfonçait dans ma chatte toute mouillée. Emma me prit fermement par le poignet et me fit mettre à 4 pattes. Elle m’attacha une barre de contrainte aux chevilles. Mon cul était bien offert. Elle en profitait pour me fesser avec un mini fouet et m’attacher les poignets aux barres de son lit. On fait plus la fière hein ma banquière…… Regarde je vais te mettre un plug bien large dans ton cul de salope et le stimuler pendant que je prends ma douche. Tu vas jouir comme une grosse salope et ton cul va être tout déformé. Après je verrais ce que je fais de toi ma pute. En attendant je commençais à prendre mon pied. J’étais obligée de mettre ma tête dans les oreillers tellement que je jouissais. Je sentais mon sphincter s’élargir. J’ondulais mon cul de plaisirs. Enfin, Emma revint toute nue avec une ceinture gode attachée sur ses hanches. Alors ma salope, voyons ton état. J’étais dans un état second. Elle me retira le plug de mon anus ainsi que mon string tout mouillé de ma chatte. Sens le ma pute. Je dois reconnaître que je me sentais un peu humiliée mais je ne pouvais rien faire. Emma me mis un collier avec une barre et m’attacha les mains à cette dernière dans le dos. Elle en profita pour bien me nettoyer mon cul et ma chatte. Ton cul de grosse salope est tout ouvert comme j’aime me lançait elle. Lève toi me demandait elle. Je vais m’occuper de tes nichons. Je dois avouer que ma poitrine lui était totalement offerte. En effet, mes tétons avaient gardé leur volume et Emma en profitait pour me poser des pinces avec une chainette. Elle les serrait bien. Une fois, la douleur passée, je commençais à prendre du plaisir. Regarde Florence la belle banquière, tu es tout bedava bonus a moi me dit elle en souriant. Je vais faire de toi ce que je veux tout en me tirant sur la chainette. Je vais malaxer tes nichons ma salope. Je veux que tu prennes du plaisir en souffrant me dit elle. J’essaie de rester droite car sinon la douleur était plus vive. Elle jouait avec mon corps. Elle me doigtait alternativement ma chatte et mon anus dilater. Je prenais mon pied et en bougeant mon corps les pinces me rappelaient qu’elles étaient présentes. Ma chatte s’humidifiait de plus en plus. Tu aimes cela ma pauvre salope et elle m’obligeait à m’installer sur le dos, après m’avoir détaché les mains, sur sa table basse de son canapé. Emma m’attacha mes poignets et chevilles sur une barre à contrainte. Je me retrouvais cul et chatte offerts sans parler de mes seins. Elle s’approcha et me pénétra d’un coup. Ses vas et viens me firent vite de l’effet. J’hurlais de plaisirs. Oui Emma continue défonce moi oui je jouissais. Ses mouvements allaient de plus en plus vite. J’étais dans un état second. J’avais de plus en plus d’orgasmes. D’un coup elle me pénétrait dans mon cul tout dilaté. Oui vas y chérie. Je retrouvais encore l’orgasme. Je subissais son rythme. Je commençais à suer de fatiguer tellement elle m’imposait son rythme. J’étais toute humide. Elle s’arrêtait et je continuais d’haleter mon plaisir.Alors ma banquière, on n’est moins fière. Elle me détachait. Regarde toi dans quel état tu es ma garce. Va te doucher et reviens bien propre car ce n’est pas fini. Je pris le temps de prendre une bonne douche et revins toute parfumée. Elle s’était habillée de manière sexy.Je vais t’emmener chez une amie pour parfaire ton éducation ma chérie. Tu vas jouir, me supplier comme jamais tu l’as fais encore me dit elle en souriant. Elle avait prévu une mini robe en lycra extensible et à lacet, une paire de bas et un string. Avant que l’on parte elle me mit une camisole à bras. Cette dernière était serrée permettant de me tenir bien droite et d’offrir mes seins au premier venu. Regarde-toi dans la glace, tu ressembles à une grosse pute et elle en profita pour me mettre un collier avec une laisse. J’avais honte. Je vais te sortir comme cela ma chienne. Tu pourras être caressé. Tu en as de la chance me dit elle en souriant. A la longue, cet accoutrement commençait à me procurer du plaisir. Mes seins avaient pris du volume, mes tétons étaient bien droits deneme bonusu et ma chatte s’humidifiait. Nous arrivâmes chez son amie prénommée Anne. Belle femme blonde qu’une quarantaine d’années nous attendait. Emma lui donna la laisse. Superbe ta créature s’exclama t’elle. On va bien s’amuser. A peine arrivée qu’elle libera mes seins en tirant sur les lacets. Belle poitrine ma chérie en tirant sur mes tétons. J’esquissais une belle grimace. Elle m’embrassait goulument pendant qu’Emma m’introduisait 3 doigts dans ma chatte humide au travers de mon string. Elle s’exclamait « la salope, elle est trempée et bien trempée ».Elles m’enlevèrent ma robe et mon string. Je me retrouvais nue avec mes bas devant elles. Anne tirait, mordillait le bout de mes seins tout en les claquant. Je vais t’apprendre à jouir sans mon consentement sale banquière. Tout à l’heure, tu vas me supplier comme jamais. Tu vas devenir une belle salope et une grosse pute. Elle m’ôtait ma camisole et m’emmenait vers une salle. Mets toi à 4 pattes salope offre nous ton cul. Je m’exécutais. Anne en profitais pour m’attacher les poignets ainsi que les chevilles. Emma revenait avec une machine à baiser. Tout d’abord on va limer ta belle chatte puis après on va déformer ce cul qui nous est offert me dirent elles en rigolant. La machine fut rapidement en moi avec une belle grosse de « queue ». Elle me défonçait la chatte. J’avais orgasmes sur orgasmes. Je criais ma jouissance. J’étais au 7 ème ciel. Je suppliais Anne d’arrêter tellement que je n’en pouvais plus. Je reprenais mon souffle. Ce n’est pas fini m’ordonnait Anne. On va démolir ton cul de salope. On va agrandir ton petit trou de cul. Tu fais moins la maline que derrière ton bureau hein me lançait Emma. On va corser ce plaisir. Tu vas hurler dans tous les sens et même nous supplier. Anne m’attachait les mains au barreau de son lit afin que si je bouge mes seins soient en mouvement également Auparavant, elle avait fixé des poids sur mes tétons déjà très sensibles. Au moment et de l’introduction de la machine quelques larmes coulaient tellement la douleur était vive mais le plaisir prit le dessus. Malgré la souffrance de mes seins j’ondulais de plaisir. Je jouissais. La machine s’introduisait de plus en plus vite. Je demandais à Anne de stopper. Je l’implorais. J’avais de plus en plus de mal à respirer. J’étais en transe, en sueur. Elle vint vers moi et me proposait un marché pour arrêter la machine. C’est simple ma chérie tu vas devenir une pute de luxe pour nous et tu devras rien nous refuser sinon gare à toi. Je ne pus refuser cette offre.Ma vie basculait en quelques minutes. Le jour banquière et le week-end pute au bon vouloir de ces dames.A suivre les fins de semaine……

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir