Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

SakuraAdolescent j’ai eu très tôt envie de m’habiller en fille et je n’étais pas attiré par les jeunes-filles de mon entourage. Je me souviens d’avoir volé une culotte en dentelles de la voisine sur son étendage puis de l’avoir portée en cachette avec délice pendant des semaines. J’adorai le contact du tissu soyeux sur mon sexe et souvent je me caressai la bite à travers le tissu dans les toilettes du lycée. Jusqu’au jour où au vestiaire après le sport un copain m’a vu l’enfiler. C’était un grand garçon de l’équipe de foot alors que moi je suis petit, très mince, avec une androgynie accentuée par mes origines asiatiques. Il m’a rejoint dans ma cabine et m’a dit « tu aimes faire la femme, tu veux bien me sucer ». C’est comme ça que très intimité mais attiré j’ai fait ma première fellation et j’ai reçu ma première décharge de sperme dans la bouche. Les copains se sont passé le mot et je suis devenue la suceuse de service quand il ne trouvait pas de partenaires filles. Moi j’aimais bien car ils étaient gentils avec moi mais souvent ils baisaient leurs copines et me laissait tomber. Plus tard j’avais changé de ville et étudiant j’avais une chambre indépendante. Je me suis mis à m’habiller en fille chez moi puis finalement pour aller faire des courses et enfin tout le temps même pour aller pendik escort en cours à la fac. J’étais coquette. J’avais appris à me maquiller et je passais simplement pour une jeune femme qui n’a pas beaucoup de poitrine. J’étais assez seule et je pratiquai le plaisir solitaire. Ce qui me stimulait le plus c’était de me pénétrer l’anus. Rapidement je suis passé des doigts aux objets usuels. J’ai beaucoup utilisé des carottes. Puis j’ai fini par rentrer dans un sexe shop pour acheter un god en silicone et du gel. J’adorai me sodomiser en restant habillé en fille et en m’accroupissant devant une glace. J’écartai ma culotte pour faire passer le god et devant ma petite bite sortait au-dessus de l’élastique. Je me frottai le gland puis je laissai la pénétration du god faire le reste. Je giclai du sperme sur le sol sans même utiliser mes mains. Mon image dans la glace, de petite femelle excitée et élégante, me procurait une grande jouissance cérébrale. Cela a duré plusieurs années et je n’avais pas de partenaires réels. Je regardais aussi des vidéos pornos surtout de mignons travestis, comme moi, se faisant prendre par de vilains mâles bien montés. Et en sentant le god écarter mon anus je m’imaginais en train de chevaucher un homme. Je me trouvais belle ainsi kartal escort et j’ai commencé à me filmer et à déposer les vidéos sur un site porno. Très vite j’ai vu que mes vidéos était très regardées et commentées par des hommes mais aussi par des transsexuelles et quelques femmes qui appréciaient mon côté à peine sortie de l’adolescence et déjà très vicieuse. Puis j’ai franchi l’étape suivante en échangeant avec d’autres utilisateurs dont le profil m’attirait. Nous nous écrivions des propos coquins, excitants. Plusieurs hommes ont cherchés à avoir mon téléphone pour échanger oralement sur nos goûts respectifs. Dans un premier temps je n’ai pas donné suite. Puis un jour j’ai craqué pour un homme mûr qui avait l’air gentil et qui me disait qu’il avait beaucoup de plaisir à se masturber en regardant mes vidéos. Il souhait me rencontrer et m’inviter au restaurant. J’ai fini par accepter et nous nous sommes retrouvés en ville. Je m’étais habillé de façon classique avec un tailleur sobre à jupe un peu courte et un chemisier blanc. Lui était très bien habillé, beau costume respirant l’aisance, cheveux grisonnants, physique mince de sportif. Il a été très gentil. Nous avons bu un apéritif puis on a pris une table dans un bon restaurant. J’étais intimidée. maltepe escort Une fois à table on a pris notre temps pour commander puis en attendant le premier pas il m’a demandé de me raconter un peu. Quand il a su que j’étais encore vierge il a été étonné en me disant « pourtant tu as l’air si délurée ». Il ajouta « ça me ferait plaisir que là tout de suite tu me donnes ta culotte ». J’ai rougi, je me suis levée pour aller aux toilettes et en revenant je lui ai posé mon string dans sa main. Il l’a respiré et m’a dit « Toi tu vas me plaire. Je crois que je vais bien m’occuper de toi, et de ton petit cul ». J’ai rougi encore plus et je me suis mise à bander. Je sentais ma bite libre frotter contre le tissu de ma jupe. Je lui ai dit doucement « Vous me plaisez et vous m’excitez déjà ».La suite fut exemplaire. Après le restaurant on a repris sa grosse voiture. Il m’a emmené chez lui dans un bel appartement. Il m’a demandé de le sucer en restant debout tout habillé dans son entrée. Puis on a pris une douche ensemble et il m’a pris sur son lit en variant les positions. Il m’appelait « sa petite pute » et il m’a sodomisée sans retenue en levrette après m’avoir attaché les mains dans le dos avec des menottes. J’ai joui avant lui en envoyant des giclées de sperme sur ses draps. Lui a pris son temps et m’a limé longtemps avant de me retourner pour enduire le fond de ma bouche. J’ai aimé le gout de son sperme. Il est devenu mon amant régulier. Il est riche et m’emmène en vacances dans des stations chics ou personne de se doute que je ne suis pas seulement sa jeune maîtresse.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir