Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

trover sur le net : La femme de ménageLa femme de ménage ………………..Récit érotique écrit par Baiserjouir.Ce samedi matin j’ai quelques courses à faire. Ma femme attend comme souvent que la femme de ménage vienne. Je ne rentre que vers midi et j’entends des soupirs dans la chambre. Je m’approche en pensant que comme souvent Colette se masturbe. J’aime bien quand elle le fait, surtout devant moi: c’est une bonne façon de prendre du plaisir: elle se masturbe et moi aussi. Nous nous regardons en décrivant la montée de notre jouissance.Cette fois contrairement à ce que j’espérais elle ne se branle pas. Elle est bien couchée sur le lit, a bien les jambes écartées. Ses deux mains sont posées sur une tête féminine, fixée sur son sexe. Sa tête balance dans tous les sens, comme quand je la suce. J’ai vite compris. Colette se fait sucer par la femme de ménage, pourquoi et comment, je n’en sais rien. Je les regardent baiser: je bande et au leu d’aller me mêler à leurs jeux lesbiens je préfère me retirer.Que Colette se branle est normal, elle le fait souvent. Qu’elle donne son con à une autre femme n’est pas dans ses habitudes. Elle préfère et de loin une bite. Je vais dans le salon et réfléchis à la suite. Que faire ? Je ne veux pas du tout baiser la femme de ménage, même si elle est faite pour ça, j’en ai eu la certitude dès que je l’ai vue la première fois. Je préfère et de loin baiser en couple: avec Colette. Colette est très sensuelle et nos baises sont toujours une aventure: elle aime tant de chose: tous les orifices doivent recevoir ma pine. Elle aime quand je suis dans son con ou son cul. Elle adore me sucer fond et ne refuse jamais un cunnilingus et même un anulingus. Bien sur elle aime se branler devant moi: je lui rends la pareille. Si elle prend un bain ça se transforme en véritable orgie: elle se caresse le clitoris avant de se mettre un gros gode dans le con ou le cul. Mais aujourd’hui, comment a-t-elle pu donner comme ça, son con à une autre ?J’entends la porte de la chambre se fermer et la femme de ménage partir. Colette me rejoint nue comme au premier jour. Elle sait que je l’ai vue se faire sucer.Enfin elle m’explique ce qui s’est passé: ce matin, comme presque tous les jours elle s’est mise toute nue sur le lit, écarte ses cuisses et pose un main sur son vagin: elle commence à se branler. La femme de ménage qui possède la clé entre dans l’appartement. Elle commence son travail. Colette ne prête pas attention à se qui se passe autour: quand elle est en chaleur, rien ne la dérange, sauf qu’aujourd’hui, elle a oublié de fermer la porte: l’autre femme aperçoit ma femme qui se donne du plaisir. Sans rien demander elle rentre et embrasse ma femme qui dans son délire sexuel la laisse faire. La bouche se déplace vers son bas ventre et une langue s’insinue dans sa fente. Elle arrive sur son clitoris. Colette la laisse faire canlı bahis pour qu’elle la fasse jouir. Elle arrive à un bel orgasme. La femme de ménage est nue aussi à présent et vient en 69 sur Colette. Elle n’a jamais sucé une seule fois une fille: pourtant elle trouve le bouton de sa compagne du moment et la lèche à son tour. Elle continu à se faire sucer: elle en jouit encore et à sa surprise elle fait jouir l’autre femme. Quand j’arrivais la femme de ménage lui disait simplement au revoir en la suçant une dernière fois.Le ménage est mal fait: tant pis. Si ma compagne a pris du plaisir à se faire gober le con par une autre et qu’elle ait prit son pied, tant mieux pour elle. Parlant de sa découverte elle mouille encore un peu plus et m’embrasse pour entamer avec moi une de nos séances. Elle a jouit plusieurs fois et veut qu’à mon tour j’ai aussi un orgasme. Elle se penche et cherche ma queue pour la sucer. Rien que de ma voir je bande encore plus. Elle gobe mon gland, entoure sa langue autour et enfin la met presque toute dans la bouche. Elle sait comment ça va finir: je fais jouir et elle profitera de mon sperme, en gardera un peu dans la bouche pour me le faire partager. Pendant qu’elle me suce, j’arrive à lui mettre une main entre les fesses et je trouve son petit trou. Je mouille mon doigt avec de la salive et doucement je le rentre complètement dans son cul. En “représailles” elle m’en fait autant. J’ai donc une main autour de ma bite qu’elle suce et une autre main qui s’occupe de mon postérieur. J’aime beaucoup les initiatives qu’elle prend pendant nos baises. Je sens que son cul s’ouvre et se ferme autour de mon doigt: elle jouit. Je ne tarde pas à la rejoindre et j’éjacule dans sa bouche. Cette fois elle avale tout.Elle me veut en elle. Comme je débande, elle se met dans le fauteuil, juste en face le divan; poses ses jambes sur les accoudoirs et enfin elle se branle lentement le clito avant de se doigter. Elle se met trois doigts dans le con et les fait aller et venir: je la regarde bien et rapidement je bande à nouveau. Je me lève pour aller près d’elle. Elle reste les jambes sur les accoudoirs et approche ses fesses du bord du fauteuil. Je suis à genoux et ma bite est pile à la hauteur de son con et même de son cul. Je lui demande ce qu’elle préfère: le cul. Elle se mouille avec sa cyprine et je pose ma queue sur son anus. Je n’y rentre que très lentement pour bien la faire languir. Je lui raconte ce que j’ai vu tout à l’heure: elle est de plus en plus excitée. Je suis à fond dans son cul: elle en gémit tellement elle aime se faire mettre comme ça. Elle a la place pour se toucher le clitoris et ne s’en prive pas: sa main va et vient en cadence avec ma queue. Nous jouissons ensemble comme toujours.Repus de baise nous cessons jusqu’au soir. .Dans l’après midi elle me raconte ses plaisirs lesbiens. Elle en a beaucoup bahis siteleri jouit. Elle me propose même de rester avec elle la semaine prochaine pour que nous baisions en trio. Elle me fait encore bander: je n’attends pas le soir pour la baiser encore. Elle se donne comme toujours avec beaucoup d’ardeur. Je suis obligé d’accepter sa proposition: si elle aime baiser une femme pendant que je la baise pourquoi pas.Le samedi suivant nous changeons de scénario. Nous commençons à baiser à peu près à l’heure où la femme de ménage arrive: nous avons laissé la porte de la chambre ouverte. Nous n’en sommes qu’aux préliminaires: Je la suce un peu quand la femme de ménage nous apercevons. Elle reste un moment sur la porte en nous regardant. une main se pose sur son bas ventre. C’est Colette qui l’invite à venir avec nous. En un tour de main elle est déjà nue. Je la regarde: c’est une femme dans la trentaine, très bien conservée. Sa poitrine pointe encore pas mal. Ses lèvres sensuelles sont bien dessinées. Je comprends pourquoi Collette a succombé. Je vois son sexe bien rasé et quand elle se tourne des fesses qui me donnent envie d’y mettre ma queue: je le murmure à Colette. Cette jeune femme vient enfin et commence à venir embrasser Colette sur la bouche: leur baiser s’éternise. Ces deux filles sont divines à regarder, on dirait un tableau coquin d’un maître du 18° siècle. Je viens près d’elles et veux l’embrasser à mon tour. Je sens ses lèvres chaudes sur les miennes: c’est elle qui rentre sa langue. Colette lui caresse le dos avant de venir me toucher enfin ma bite: elle me branle lentement: elle sait que je veux enculer l’autre. En attendant c’est à nouveau la femme de ménage qui prend l’initiative de peloter Colette en lui embrassant la pointe des seins, avant de venir se poser là où Colette aime: son clitoris. Heureusement pour moi, la femme s’est tournée presque en position de 69. J’en profite pour lui caresser les fesses et y mettre un puis deux doigts. Elle se laisse faire. J’élargis son anus qui finalement n’en a pas tellement besoin. Je mouille bien son cul et je pose ma queue qu’elle dirige vers son arrière train. Je rentre assez vite: je n’ai aucune raison de la ménager. Elle me laisse faire et quand je suis à fond en elle, quand mes couilles battent sur ses fesses je la sens frémir un moment avant que son con cul se ferme un peu pour une jouissance. Elle a jouit très vite. Je n’ai même pas eu le temps de jouir. Colette aussi jouit. Elle me le dit avec un grand sourire. C’est la première fois que nous nous retrouvons à trois pour une baise. Maintenant les deux femmes sont en 69: elle se lèchent et Colette lui mets trois doigts dans le cul et l’autre lui en fait autant. Je bande de plus en plus. Je pourrais enculer Colette, je m’y refuse au moins pour le moment: j’ai encore envie de la femme de ménage: je veux son con. Quand bahis şirketleri les deux femmes se remettent j’en profite pour m’imposer à cette femme. Je suis aidé par ma propre femme: elle la met en position, jambes ouvertes et lui recommande de bien me faire jouir. Elle sourit, l’air de dire “comme si je ne savait pas faire jouir ton homme”.Je m’installe rapidement: c’est Colette elle qui me guide vers le vagin. Je suis enfin dans cet antre de volupté. Je trouve qu’elle a le sexe un peu plus lâche que celui de Colette. Tant pis, j’y suis et je la baise. Elle entoure mes fesses avec ses jambes. je sens ses seins contre moi et ses lèvres encore contre les miennes. Elle m’embrasse profondément. J’entame mes vas et viens elle accompagne mes mouvements. Elle gémit fortement. Je jette mes yeux vers ma femme: je n’ai pas de soucis pour elle. Elle nous regarde baiser avec une main sur le clitoris et se branle.Quand je jouis et que je sors du con, ma femme vient vite sucer ma bite pour récupérer et le sperme et la cyprine. Je ne sais par pourquoi je ne débande pas. Colette me voit en forme et sans complexe aucun, devant notre amante elle me demande de la lui mettre au cul. Elle est en levrette. Ses fesses qu’elle tient à deux mains sont bien écartées et je sens une tête venir sur son con. C’est la femme de ménage qui vient donner encore plus de plaisir. je la voit se branler un instant avant que Colette se penche sur son con et la suce encore. Je ne sais ne sais si c’est ce 69 qui excite tant Colette: elle jouit je ne sais pas combien de fois. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Colette s’est acheté un double godemiché. Cette fois je ne peux qu’être spectateur: les deux femmes s’installent presque con contre con, juste pour introduire le gode dans un des deux con avant de le mettre dans l’autre. C’est Colette qui est à la manoeuvre et qui assure les vas et viens. Les deux femmes semblent enfermées dans une bulle de jouissance où je n’ai pas ma place. Les mouvements sont rapides et les deux cons sont complètement remplis par la grosseur du jouet. Quand elles estiment s’être bien baiser, elle passe à l’autre jeux: toujours ans la même position elles s’enculent. Si je pouvais j’irai mettre ma bite dans une des deux bouches, j’ai essayer, et je me suis fait virer. Je me branle en les regardant. Enfin elles jouissent pour, sans doute la dernière fois. A présent c’est à moi: elle me mettent sur le ventre et me tiennent pour que je ne bouge pas. Je ne sais laquelle écarte mes fesses et mouille mon cul. Je sais que je bande pas mal. Elles introduisent cette queue dans mon cul, très lentement, pour ne pas me faire mal. Je décide de ne pas résister, après tout je la leur mets bien au cul et elles aiment ça. J’ai quand même mal quand elles commencent à me la mettre et ensuite quand elle est bien à fond dans mon anus et qu’elles entament un léger vas et viens, je commence à apprécier. Je ne sais comment ça se fait: je jouis et inonde le drap. C’est bien la première fois que des femmes m’enculent. Je sais que ce ne sera pas la dernière, autant s’y habituer.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir