Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Le rendez-vous minetAujourd’hui, William avait pris contact avec un jeune homme de 18 ans, gay, très passif et soumis, qui contre une petite somme laissait un homme mûr abuser de lui en tous sens. Ce qui avait plu à William c’était que le jeune homme était fin, féminin et semblait doux et fragile.La photo qu’il lui envoya finit de la convaincre que c’était un déplacement qui valait la peine.Steve, de son prénom, était lycéen, en terminale. Il aimait les jeux sensuels et adorait être féminisé. Son kiff ultime était de se faire pisser dans l’anus, en se faisant défoncer. C’était presque trop beau pour être vrai puisque William adorait pisser dans un cul !Le rendez-vous était pris, William sonna à l’heure convenue à la porte de l’appartement. Steve lui ouvrit, il ne portait qu’un t-shirt suffisamment long pour couvrir sa bite dont on devinait la bosse. Il avait un visage fin, un regard espiègle et des cheveux mi-longs que William allait se faire un plaisir d’att****r alors qu’il l’enculerait.Quelques mots d’usage échangés à l’entrée, Steve propose un verre que refuse d’emblée son invité, préférant de loin ouvrir son jean et sortir sa queue. Le jeunot lui caresse les diyarbakır escort bayan couilles, le félicite sur la taille de l’ensemble.”Suce, salope”.Steve s’exécute. Il s’agenouille, prend dans sa main droite la queue encore molle de son baiseur du jour. Il tire un peu en arrière le long de la bite, découvrant le gland et pose ses lèvres dessus. William ne peut réprimer un soupir quand il sent les jeunes lèvres souples et chaudes du gamin sur son sexe. Ce dernier grossit maintenant à vue d’œil et Steve se retrouve bien en peine de tout prendre en bouche. Il y arrive toutefois et suce maintenant avec de gros bruits de salive le phallus turgescent. Il le pousse parfois plus au fond de sa gorge ce qui est l’occasion d’un réflexe de régurgitation et qui amène aussi encore plus de salive glissante. William savoure l’instant mais l’envie de sentir quelque chose de serré autour de sa queue se fait plus forte.”Arrête, et va sur le canapé. Assieds toi et écarte les jambes”.Steve s’exécute. Il en profite pour retirer son t-shirt, découvrant un torse imberbe et sans aucun muscle. Il est sacrément fin le salaud ! Bandant à souhait.Une fois assis, jambes écartées, escort diyarbakır il regarde William venir vers lui, nu également. William remonte les jambes du minet, dévoilant sa bite de taille moyenne mais au prépuce appétissant mais aussi un trou du cul dans lequel le meneur imagine très bien glisser sa grosse queue. William pose ses mains sur le sexe tendu du jeune homme, le caresse, le branle, décalotte et finit par glisser ses doigts sur l’anus. Il pousse doucement du bout de l’index jusqu’à se faire un passage, il rentre son doigt préalablement enduit de salive. C’est maintenant l’index et le majeur qui fouillent l’entrée du cul de Steve, qui se cabre et commence à gémir. William n’est pas là pour faire dans le romantisme. Il s’agenouille, met sa queue à hauteur du trou du cul de sa pute, met du gel lubrifiant sur sa bite et sur l’anus, et pousse pour y entrer, un centimètre à la fois. Il se retire parfois pour admirer le trou qui s’ouvre de plus en plus facilement. Steve serre les dents, se mord parfois les lèvres, et William le branle tout en essayant de foutre sa grosse bite le plus profondément possible… ce qu’il arrive à faire bientôt.Comme diyarbakır escort il était question de pisse dans l’annonce, William avait pris soin avant de venir de boire 2 litres d’eau, se forçant un peu sur la fin. Il savait que l’idéal était de sentir sa vessie pleine pour que le jeu soit le plus amusant possible. Il bandait fort alors qu’il enculait Steve, et la pression sur son pubis quand il était au fond du cul stimulait son envie de pisser. Il se concentra afin de parvenir à faire sortir le jus malgré l’érection un peu handicapante pour lâcher la sauce mais bientôt il sentit le liquide chaud courir dans son corps, puis dans sa queue, pour finir dans le cul de Steve.Steve, lui, sentit la chaleur lui envahir les entrailles. Il savoura l’instant même si la pression qu’il ressentit était presque douloureuse. La pisse finit par déborder et sortir du cul autour de la queue de William, éclaboussant le parquet. Steve ne s’attendait pas à autant de liquide, mais il se branla frénétiquement jusqu’à juter sur son ventre. William n’avait presque plus envie de pisser, il retint le reste, se redressa et obligea le gamin à le sucer. Il finit de pisser dans la bouche du jeune homme, qui avala goulûment. Là, William prit sa queue à pleine main, la serrant fort, et se branlant il lâcha la purée sur la gueule du lycée, le couvrait de foutre.William s’essuya sur un plaid trouvé sur le canapé, et prit congés. Il reviendra voir Steve.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir