Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Blonde

Tourisme à TunisJuin 2010 à huit heures du matin, notre bateau de croisière accoste au quai de Tunis, Annie et moi allons partir nous balader vers le centre ville que nous connaissons un peu , après avoir pris la navette qui nous amènes à la sortie du port, une trentaine de taxis jaunes attendent le client, immédiatement nous sommes sollicités ! Nous expliquons gentiment que nous désirons marcher, la file remontée le dernier chauffeur, un jeune homme, nous barre la route :- Messieurs dames je vous emmène ?Une fois de plus j’explique notre désir !- Je suis jeune, je viens de débuter dans ce dur métier, j’ai besoin de travail pour rembourser la voiture ! La ville est loin ! Tient ! Pour trente euros je vous fais visiter toute la matinée, deux, trois heures plus si tu veux !Là il a touché mon point faible !je regarde Annie interrogateur :- Hoo, après tout pourquoi pas ?? Nous allons faire des kilomètres à pied pour voir peu de chose faisons lui confiance !!- Bon ! C’est ok !- Merci ! Merci, tu ne le regretteras pas !Nous nous installons à l’arrière, Annie collée à moi, est positionnée juste entre les deux sièges …. Sans arrière pensées je pose ma main droite à l’intérieur de son genou gauche, évidement avec les chaos sa jambes droite a tendance à s’ouvrir et notre ami l’a vite repéré ! De nombreux coups d’œils dans le rétro le prouvent, ceci dit il parle beaucoup alors ce doit être pour discuter, mais dans ses phrases il y a des blancs !Dés l’entrée dans Tunis il s’arrête devant un fleuriste …- Juste une seconde !Il ressort avec deux roses et nous en tend une à chacun :- Voilà ! C’est pour vous, cadeau de bienvenue, avec mes remerciements et mes compliments à madame elle est très belle !Sidérés et agréablement surpris l’atmosphère est très détendue ! Nous plaisantons comme de vieux amis ! Les jambes de ma femme ne se referment plus, j’ai remonté la jupe plus haut… Si j’osais je pencherais la tête güvenilir bahis vers le volant pour découvrir la bosse de son pantalon, car je devine que la vue qu’il a sur le string étroit ne doit pas le laisser indifférent d’ailleurs une main est souvent baissée vers le siège, il doit se caresser en douce !Tel un super guide il nous fait visiter toute la ville commentant chaque bâtiments ou sites, et direction port sidi Bou Saïd, un endroit sublime :- Voilà, je vous laisse visiter tout seuls rendez vous ici dans une heure trente !Un peu septiques quand même nous allons dans les ruelles et les boutiques, quelques photos, un souvenir acheté, le temps passe vite, allons nous retrouver notre chauffeur ??Hé oui il est là fidèle à son engagement !- Maintenant nous allons là haut au dessus de la ville il y a un parc très joli vous verrez.Effectivement un grand parc dans lequel nous circulons en voiture, nous nous arrêtons tout en haut, nous dominons Tunis, çà vaut le détour quelle vue !A pied nous pénétrons à l’ombre des arbres, la chaleur commence à monter, je m’arrête, un bras autour de la taille d’Annie, nous contemplons le paysage….. Un coup d’œil derrière moi, à une dizaine de mètres, le jeune homme est allongé à terre sur un coude, il mâchouille un brin d’herbe.Imperceptiblement ma main descend vers les fesses de ma femme qui ne dit rien. Sachant très bien que nous sommes observés je pétris les lobes charnus …. De mes doigts je remonte imperceptiblement le tissu, l’ourlet est là … Je passe dessous, je caresse les cuisses à même la peau, conscient que çà n’échappe pas à notre chauffeur me fait bander, mais de là on peut nous voir, alors j’entraine Annie vers un arbre immense qui a des branches jusqu’au sol, arrivés là je plaque ma femme sur moi sa tête repose sur mon épaule, elle se laisse faire sachant ce qui risque d’arriver…Je caresse son dos de mes larges mains, en face de moi le tunisien türkçe bahis s’est relevé et regarde dans notre direction cherchant à voir les caresses qui se font plus précises, le bas de la jupe remonte laissant apparaitre les cuisses, l’homme avance pas à pas, maintenant les fesses sont à l’air, je coince le tissu à l’élastique du string, docile Annie écarte les pieds, je joue avec le triangle qui émerge de la raieLe chauffeur est là à trois mètres, il masse sa braguette ouvertement les yeux fixés sur l’anatomie de ma femme, de temps à autre il me regarde ne sachant comment il doit prendre ceci alors de la main je lui fais signe d’avancer, il hésite …. Un pas puis deux, j’écarte les deux lobes, et passe mes doigts sur la motte vaginale, à nouveau je réitère mon geste pour le faire approcher, il se décide enfin ! Les mains tremblantes se posent sur le cul d’Annie, je cède la place pour qu’il puisse accéder à la chatte.Il se met à genoux, sa bouche se colle sur les fesses, puis cherche la raie, les doigts écartent le string, je fais pencher Annie sur moi, le cul tendu vers lui, je devine la langue butinant le petit trou, la faille qui est détrempée émet des bruits mouillés, ma chérie ronronne et se cambre au maximum pour mieux offrir son trésor à cet amant de passage :- Baise là …Surpris il se relève…- Comment ??- Baise là, elle n’attend que cela, elle désire t’offrir sa chatte ….- Mais … comme çà ? Devant toi ?- Oui, rassure toi çà me fait plaisir à moi aussi ! Retire lui sa culotte …C’est son corps en entier qui est secoué de tremblements ! Timidement il tire sur le string qui glisse à terre, Annie rapproche les pieds pour se débarrasser de se vêtement encombrant, sa ceinture défaite son pantalon glisse lui aussi sur ses chevilles, il passe une main dans son slip pour dégager une belle queue au gland couleur de pruneau d’Agen ! Pendant ce temps moi aussi j’ai sorti ma bite trop à l’étroit.Le güvenilir bahis siteleri chauffeur de taxi se colle au cul offert, les jambes ouvertes, un bon moment il frotte sa bite, il n’a pas l’air pressé de la pénétrer, il veut profiter au maximum de cette occasion, mais le temps passe, il va falloir songer à embarquer bientôt :- Va y maintenant prend là …D’une main il farfouille l’entre jambes un court instant avec son zob, puis d’un violent coup de rein investis la chatte jusqu’aux couilles.- HAAA !!Annie pousse un cri, même si elle s’attendait à être pénétrée un membre d’une telle grosseur l’a surprise ! Pour mieux apprécier la douceur de cette chatte blonde il reste immobile un moment puis avec son bassin il décrit des huit comme pour mieux satisfaire les moindres recoins du vagin.Ma femme me tient à bras le corps pour ne pas tomber, j’ai la queue à l’air et elle ne peut même pas me sucer !- Chéri ! C’est très bon, elle est grosse !… va y défonce moi s’il te plait !!Sans hésiter, en maintenant ma femme par les hanches il se met à la pilonner à grands coups de queue, je dois m’arque bouter pour ne pas perdre l’équilibre !- HOOOOOO !!! ELLE EST BOOONNNE TA FEMME !! Je vais jouirrrr, je vais jouiiiiiirrrrrrr haaaaaaaaaaaaa-OUUUUIIIIIII ? JE JOUIIIIIIE ? Çà gicle chéri j’en ai plein la moule…… haaaaaaaaaaaaa Ouiiiii !Ravi de sa partie de baise, le tunisien qui bande encore se retire à regret du corps de ma femme qui se redresse péniblement, elle ramasse le string qui git à terre, le secoue et s’essuie la moule dégoulinante, le sous vêtement recouvert de sperme est devenu inutilisable !- Tiens, j’en ai plus besoin, çà te feras un souvenir !!L’homme s’en saisie et le porte à ses narines, le hume longuement- Hoo merci, çà va me faire un merveilleux porte bonheur ! je penserais à vous tous les jours !- Bon, maintenant il va falloir nous ramener au port !- Bien sur nous partons ! Si vous revenez à Tunis demandez Momo, ici tout le monde me connait, je vous ferais découvrir le Tunis mystérieux où la haute société joue avec de jeunes mouquères pendant que les femmes chevauchent de jeunes étalons berbères aux yeux bleus …

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir