Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Un co-voiture un peu olé oléQuand j’ai eu 17ans, l’été arrivé je devais rejoindre mon frère en vacance en Espagne mais lui était partis une semaine avant moi avec sa copine.N’ayant pas de permis et le train ou l’avions assez cher, je décide donc de faire une recherche de co-voiturage.Je lance l’annonce sur un site conçu pour cela, mon message disait “Recherche compagnon de route pour trajet jusque Séville” en age j’avais mis 18ans pas possible en dessous.Ce n’étais pas ma destination finale mais mon frère viendrait m’y chercher ça serai plus simple que de donner le nom d’une petite ville.J’ai eu pour cette annonce plusieurs proposition mais les gens demandaient je trouve assez cher donc je patientais jusqu’à annonce d’un homme qui m’envoya le messagesuivant : “Bonjour Myriam, je suis Alain je descend à Séville un jour avant votre date mais je vous propose tout de même une place, ma descende se fera en deux jours d’où le prix plus bas que la normale”.Quand je reçois ce message je vais donc voir le profil de la personne, un homme d’une 40aine d’année, marque de sa voiture superbe, même si je m’en fiche un peu mais c’est un petit plus pour une longue route. Donc je décide d’appeler cet homme vu que j’ai son numéro suite à son message.Au téléphone on discute un peu il m’explique le planning et me dit que le prix et négociable car il fait surtout ca pour pas faire la route tout seul. Sachant qu’il faudra prévoir une nuit d’hôtel et que je suis encore en cours et donc beaucoup d’argent il divise son prix par deux ce que je trouve vraiment sympathique. Je lui précise mon age pour pas qu’il soit gêné, ce qui ne lui pose aucun problème.Jour J arrivé, Alain vient me chercher à l’appart de mon frère. Il a l’air très gentil, voix aussi douce qu’au téléphone, il est un peu timide mais sans que ce soit gênant.Très bien habillé même si très décontracte, Jeans levi’s bleu délavé, un petite chemise en lin très belle, il est assez bel homme.C’est partis pour prenons la route pour deux jours. Pendant le trajet nous discutons de mes cours de son boulot de nos passions et plus on roule plus on sympathise et plus nos discutions tournent autour de nos vies.Je suis curieuse et lui demande donc s’il a quelqu’un dans sa vie et sa réponse me surprend un peu il me dit qu’il est célibataire par choix et préfère profiter et batifoler, ca ne colle pas vraiment avec l’image du personnage.Du coup il me repose la même question ceux à quoi j’ose pas dire que je n’ai eu qu’un copain dans ma vie et que je ne suis plus avec depuis peu donc je répond “un peu comme toi” il sourit et me dit que c’est normal à mon age.La route se poursuit je fais un petit somme, en me réveillant, je le vois qu’il me regarde en me souriant, je canlı bahis şirketleri suis un peu gênée, je lui demande pourquoi ce sourire, et là il me répond ‘j’espère que tu ne m’en voudra pas mais en bougeant ta jupe remontée alors je te l’ai rabaisser” je rougis un peu lui dit que non et il ajoute en me faisant un petit clin d’œil “en tous les cas jolis sous-vêtement” à ce moment là je sais pas pourquoi au lieu de me sentir encore plus gêné, je lui dis merci et ravis que sa plaise à un homme plus mur.Et là notre discutions a viré un peu, il a commencé à me faire des compliments en me disant que j’étais très jolie que c’était étonnant que je n’ai plus de copain. Et il m’a demandé pourquoi nous nous étions séparé.J’étais partagé entre la surprise de la question et l’envie de lui parler de ma vie.Donc je lui ai expliqué en lui disant que c’était mon premier et seul copain avec qui j’avais couché mais qu’avec le temps je ressentais plus rien et que je ne prenais plus de plaisir.Il a sourit en reprenant ma réponse quand il m’avait demandé si j’avais quelqu’un, je lui dis que je voulais pas passer pour une ingénue.Sa main se posa doucement sur ma cuisse et il a ajouta “ça ne risque pas je te trouve très bien comme tu es”, bizarrement ça ne m’a pas gêné du tout j’ai même posé ma main sur sa main en lui disant merci.Plus le temps avancé plus sa main remonté sur ma cuisse, tout ca en me faisait régulièrement des petits sourires surement pour jaugé ma réaction.Je pense qu’il a vite compris que cela me plaisait quand mes cuisses ont légèrement commencé à s’écarter, il l’a pris à juste titre comme une invitation à continuer, sa main arrivant à la naissance de mon string.J’appréciais la situation même si je ne contrôlais pas grand chose, un premier doigt glissa sous mon string et quand il sentit le bien que ça me faisait, sur un ton assez doux, me dit “retire le”, quelques secondes plus tard et sans hésiter je me retrouvais nue sous ma jupe, il commença par me caresser longuement ma foufoune qui était totalement humide et fini par y introduire son premier doigts en quelques minutes il m’avait fait jouir. Il s’arrêta de jouer avec mon sexe en me disant “on va bientôt s’arrêter ça sera à toi de me faire plaisir”, j’étais partagé entre excitation et la peur de ne pas être à la hauteur.Une petite heure après il sortit de l’autoroute, et alla dans un petit bois hors de la route, il s’arrêta on sortis de la voiture et en me prenant la main il me guida plus profond dans la foret, il déboutonna son jeans le baissa en emmenant avec lui son boxer et me dit ” à toi ma petite puce”.Sur le moment je suis un peu perdu et lui explique n’avoir jamais sucer avant, il dit qu’il va me guider.Il me fait canlı kaçak iddaa me mettre à genoux devant lui, prend ma main la met autour de son sexe encore mou, un sexe très épais même si pas très long et me dit ” vas y branle moi”, je le branle doucement en faisant des grand vas et viens son sexe durcit très vite et il est vite très dur et très droit et la il me dit vas y met le en bouche, j’ouvre grand la bouche et sors ma langue, je lui lèche le bout du sexe, sous ses compliments je commence à introduire le sexe dans ma bouche petit à petit, ses mains sont derrière ma tête et il me guide en s’enfonçant de plus en plus jusqu’à mon premier haut de cœur et là il me dit “voilà ta limite pour l’instant” et de la je commence à faire mes vas et viens au début lentement et de plus en plus vite, il m’invite à jouer de ma langue en même temps que je le suce donc pendant qu’il s’enfonce en moi ma langue glisse sur sa queue, je le suce comme ca pendant un bon quart d’heure, il me dit sentir monter sa jouissance et me demande ou il peut se finir, je lui dis que c’est comme il préfère, il retire donc son sexe de ma bouche et me demande à nouveau de le branler le plus vite possible en gardant le gland en face de mon visage, quelques instant plus tard, mon visage et immaculé de son sperme chaud et gland, je me sens un peu humilié mais c’est moi qui lui ai dit qu’il pouvait où il voulait.Il essuya ensuite mon visage avec un mouchoir en papier qu’il avait dans sa poche il glissa dans le même temps une main sous ma jupe pour me toucher .. oui j’étais totalement trempé, il ajouta “je vais m’occuper d’elle ce soir”On repris donc la route après un petit baisé langoureux.Le soir vers 21h nous arrivons à l’hôtel dont il m’avait parlé, en arrivant à l’accueil il me dit de ne pas prendre le chambre qu’il allait en prendre une pour nous deux. Ce qui financièrement m’arrangeait bien mais je me doutais que ce n’était pas pour ça.On arrive dans la chambre on pose nos affaires, j’allais remettre une culotte pour sortir aller manger et la il me dit non de ne pas en remettre et par la même occasion de retirer mon soutif. Je l’écoute j’aime son ton doux mais directif. Nous allons donc manger et 1h30 plus tard retour dans la chambre, il avait passé la soirée à me caresser la cuisse, m’embrasser je savais bien comment ça aller finir et en même temps j’en avais très envie.A peine fermé la porte il m’attrapa par la taille pour me coller à lui, ses mains passèrent sous ma jupe, sa langue entra dans ma bouche et pendant ce merveilleux baisé ses doigts commençaient déjà à fouiller mon intimité qui fit vite à se tremper, il retira sa langue de ma bouche m’allongea sur le lit, me releva les cuisses et mis sa tête entre canlı kaçak bahis deux, il humecta ma chatte en commentant :”j’adore ton odeur de jeune coquine” et la je sentis sa langue se poser sur mes lèvres, ses mains glissant sous mon haut pour y trouver mes seins, il les serrait assez fort sans me faire mal, et sa langue elle fouillait toute mon intimité il me lapait de toute sa longueur ma cyprine se déversant abondamment sur sa langue ou sur les draps, il était déjà en train de me faire jouir, j’avais qu’une envie après tout ça c’est qu’il me prenne, je lui fis ma demande direct “Baise moi”.Il retira sa tête d’entre mes cuisses en me demandant si j’étais certaine de moi, et je lui dis donc “je suis a toi pour la nuit’.Il ne se fit pas prier, en quelques mouvement il m’avait totalement déshabillé me retrouvant nue sur le lit et il enchaina avec ses propres vêtement, son sexe érigé prêt à me pénétrer, il me retourna pour me mettre sur le ventre, avec ses jambes il écarta les mienne et me monta dessus il passa ses mains sous ma poitrine toute ferme par l’excitation et je sentis son sexe se coller à l’entrée de ma grotte, son visage était collé au mien, ce qui me permit de lui murmurait “pas de tendresse”, il poussa donc son sexe d’un coup à l’intérieur du mien ce qui me fait pousser un hurlement de douleur mais il ne s’arrêta pas et recommença à plusieurs reprise une tel entrée avec le même effet pour moi vu l’épaisseur de son chibre, mais c’est moi qui lui avait demandé, il commença après des vas viens moins fort mais beaucoup plus rapide, étant peu discrète mes gémissement retentissaient dans la chambre et plus ça allait plus il accélérait la cadence, quand je le sentais ralentir, je lui proposais de changer de position.Il se mit sur le dos et c’était à moi de monter dessus, une des positions que je préfère,J’approchai donc mon sexe du siens qui était totalement droit, colla mes lèvres dessus et descendit lentement à sa demande, une fois totalement descendu, nos langues se re mélangèrent à nouveaux, jusqu’à une claque assez forte sur mon cul qui nous sépara suivit d’un “aller baise toi ma petite salope” ce que je fis sans attendre, en faisant des mouvement très rapide sur lui mon corps claquant contre le siens à chaque coup, j’explosais de jouissance sur lui, ma cyprine coulait a flot, il fut très surpris de ce que je pouvais lâcher il était au bord de jouir aussi mais je voulais pas me retirer de lui ce qui l’obligea à se déverser en moi avec une grand quantité j’en arrêtais pas pour autant me aller retour, son sperme et ma cyprine mélangés, il ne débanda pas aussitôt pas tant que je bougeait sur lui mais a bout de force mes mouvements se ralentirent et son sexe se ramollit, je me retirai donc de lui en laissant par la même occasion un filet de bave sur sa verge blanchâtre.Je m’étalais à coté de lui, il m’attrapa la main et me dit que j’étais une sacrée cochonne.Mais là nuit n’était pas finie … et le trajet non plus …

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir